Passer au contenu
1ere consultation de 30min gratuite
1ere consultation de 30min gratuite

Témoignage de @un_papa_en_deuil

Ma femme et moi-même sommes un couple mixte ma femme est issue du Congo et moi de Belgique , nous avons eu la joie d'apprendre fin de l'année 2015 que nous allions être parent et durant les 7 mois de grossesse de ma femme ( grossesse à risque ) nous avons suivi à la lettre tout les conseils des médecins ( gynécologues etc).


Malheureusement au 7 ème mois de grossesse la santé de ma femme et de ma fille se sont détérioré ( pré-eclampsie) il a fallut faire venir notre fille au monde... Elle s'appelait Elisa


l'Hôpital ou ma femme à été hospitalisé n'avait pas le personnl suffisant pour l'accouchement il devaientt être 11 personnes, au lieu de cela ils étaient 6 ...

Ma femme a accouché par césarienne

La césarienne s'est mal passée et ils avaient mal mis la bâche de séparation donc elle collait à la peau du ventre de ma femme qui hurlait de douleur , j'ai donc vu l'intérieur du ventre de ma femme ( j'en ai des séquelles encore aujourd'hui)

Ma fille a eu des complications entre le jour de sa naissance et son deuxième jours de vie.

Je n'ai été prévenu de cela seulement que le lendemain entre temps ma femme était au soins intensifs où j'apprenais que elle-même a failli y rester

Quand j'ai demandé des explications je n'ai rien eu de valable.

Ensuite l'état de ma fille se détériore mais ma femme reprends des couleurs là le troisième jours au matin des médecins me parle froidement et crûment du décès à venir de notre fille

Ils ont refusé à ma femme et moi-même de voir notre fille après l'accouchement il a fallu le troisième jours que j'insiste là ils ont été la chercher mais ils lui ont dit cruellement : "votre fille va mourir dites-lui au-revoir"

Ma femme a hurlé de douleur et moi j'étais perdu ...

Ils ont pris ma femme en photo avec la dépouille de notre fille dans ses bras en disant que ce serait une photo souvenir pour elle et moi


Ensuite le protocole de deuil à l'hôpital n'as pas été respecté la bâche noir qui est mis devant la porte de la chambre pour les parents endeuillé en maternité était mal mise donc tout le monde voyait notre malheur

Après l'enterrement et après insistance de notre médecin nous avons eu le rapport médical avec des données manquantes ensuite avec notre avocat nous avons fait les démarches nécessaire .

C'est là nous avons appris que notre fille est décédée des suites d'une erreur médicale ( perforation d'un poumon lors d'une intubation , prise d'un médicament qui a été donné par les médecins sans notre accord qui a occasionné des lésions irréversibles au cerveau de notre fille).

Aujourd'hui je dirais ceci aux parents endeuillés et en particulier aux pères endeuillés : ne restez pas seuls, parlez avec des personnes comme votre compagne ou des médecins ou un psychologue ou un psychiatre cela aide à aller mieux. 

N'ayez pas honte de votre chagrin exprimez vous , j'ai créé ce compte Instagram pour les pères endeuillés pour qu'ils puissent voir que ils ne sont pas tout seuls à vivre cela

Le deuil périnatal n'est pas une honte c'est un fait et il faut en parler librement sans subir les contraintes de la société.

 

Merci à @un_papa_en_deuil, la Gleefamily vous est reconnaissante de ce partage et pour votre confiance .

Article précédent Lecture enfant : Un loup à la maison
Articles suivant Article: Comment aborder la maladie grave et la mort d’un proche avec nos enfants ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires