Comment éveiller et stimuler son enfant pendant sa première année ?

Eveil et stimulation : au stade du nourrisson ( 0-3 mois)

Rien de mieux que papa, maman, grand frère ou grande soeur pour éveiller bébé !
Rien que votre regard, votre voix, vos sourires et chansons lui suffisent.
Le portage lors des balades lui permet de découvrir le monde tout en douceur et en sécurité.

Eveil et stimulation : entre 3-6 mois

Votre petit commence à avoir de plus en plus de phases d’éveils.
Vous pouvez commencer à instaurer un rythme en fonction des moments de la journée.
Par exemple :
- le matin : motricité libre au sol (ou dans un parc) avec des objets de différentes textures,
formes et couleurs.
- Après la 1ère sieste : balade en porte bébé physiologique, écharpe ou poussette.
- L’après-midi et fin de journée : jeux plus calmes, bain, massage, lecture et on enchaîne sur le
rituel du soir.
Vous l’aurez compris, le but ici est de commencer à instaurer un rythme et de planifier des
activités en fonction des moments de la journée.

Eveil et stimulation : à partir de 6 mois
Certains bébé se mettent déjà assis. Laissez-le explorer.
À cet âge, les petits sont attirés par les objets du quotidien. Voyez pour mettre à sa portée un
panier ou une boite avec plusieurs objets (grosses clés, télécommande -sans pile-, grosse
brosse... et changez-les souvent.
Cette exploration se fait évidemment avec des objets sécurisés et sous la surveillance d’un
adulte.

Eveil et stimulation : à partir de 9 mois - 1 an

Adapter son environnement est le maître mot. Bébé gambade, se met debout.. Ouvre et ferme les placards....
Vous pouvez installer un placard rien que pour lui, avec diverses boites en plastique, des cuillères en bois, des saladiers, des couvercles...
Je me souviens de mes enfants vidant leur placard dans la cuisine et s’amusant de longs moments avec simplement une spatule en bois et des pots d’allaitement !
Vous pouvez également commencer les jeux de motricités fines (gommettes, grosses perles sous votre surveillance, gros cubes à empiler...)
Sans oublier évidemment les sorties dehors.


Toutes ces activités se font en douceur, en fonction du rythme et du développement de votre petit.

Ce qu’il faut retenir, c’est que l’éveil de votre petit ne nécessite pas nécessairement beaucoup de matériel.


Observez-le et allez-y doucement. Et surtout, prenez du plaisir !


Je vous souhaite de belles découvertes en famille !

Marianne de Miribel


Infirmière formée à l’accompagnement des parents, fondatrice de « Mes petits pas de parents »


Retrouvez-moi sur facebook

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés